Comment détecter que quelqu’un nous ment?

Je sais que vous mentez : les signes du mensonges. Disons le sans mentir : il existe beaaaauuucouuuup de menteurs sur cette planète, il y a même des experts en la matière. Si vous êtes du genre naïf ou innocent (bref un peu comme moi!), vous avez souvent des difficultés à voir le mensonge ; c’est le plus souvent parce que l’on est soi-même trop honnête que l’on ne parvient pas à déceler en quoi certains auraient intérêt à nous raconter des salades. Cela nous parait beaucoup d’énergie dépensée de prendre ainsi le temps de tromper son monde.

Comment pensent les pervers narcissiques?

On parle de plus en plus souvent de pervers narcissiques. Non contents de ne pas avoir accès à la culpabilité, ils ont un don magique : celui de vous la faire éprouver intensément, et ce même, voire surtout, si vous n’avez rien à vous reprocher! Tout ce dont vous vous rappelez, c’est du malaise que vous avez commencé à ressentir à un moment, et non des mots exacts qui ont été prononcés! D’ailleurs en repensant à cette situation, vous cherchez encore comment l’autre a réussi à vous mettre dans cet état-là, qui correspond si peu à qui vous êtes au fond. Alors une fois n’est pas coutume : vous retombez dans le panneau en vous disant que ce sera bien la dernière fois!

Comment décoder le langage non-verbal?

Que révèlent nos comportements ?

Voici comment vous apprenez à repérer les failles :

  • 1. Essayez de ne pas accorder votre pleine attention aux mots qui sortent de sa bouche, mais observez son visage. Que vous laissent voir ses micro-expressions? Vous paraissent-elles toutes authentiques?

  • 3. Observez ses bras, comment sont-ils? Libres? ou se cachent-ils derrière le dos ou dans des poches? Si l’on ne peut traduire avec certitude que des bras croisés sont signe de fermeture, on peut néanmoins dire que si les mains sont cachées par ce comportement, alors notre individu a quelque chose de pas net qu’il ne dit pas.

  • 4. Ses mains : sans nous en rendre compte, nous parlons tous avec les mains, et notre cerveau parvient à élaborer un langage qui trahit nos intentions profondes. Si vos doigts pointent dans le sens opposé de l’endroit où vous désignez une personne à côté de vous, c’est le geste qui dit vrai ; si votre corps exprime une idée qui s’oppose au contenu de vos phrases, il montre que le subconscient est en désaccord avec ce qui est énoncé et il s’applique à rétablir la vérité.

  • 5. Toujours les mains : à quelle hauteur se placent-elles? Vous êtes à un spectacle comique et votre voisin de droite se lève et applaudit bruyamment de ses mains au-dessus de sa tête ? il est conquis. Vous applaudissez à hauteur de votre poitrine ? vous êtes satisfait, mais pas transcendé. Le voisin de gauche fait un pénible effort pour participer en gardant ses mains basses? Il regrette d’avoir payé son entrée. Si vous travaillez à observer ce comportement que l’inconscient laisse échapper, vous pourrez maintenant mieux déceler les véritables émotions ou cognitions de celui qui vous parle. Vos propres sentiments n’en seront que plus éclairés.

A bon observateur…

Clio Dupouy

Catégories : Trucs et astuces

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.