Comment transformer sa façon de penser en quelques jours seulement ?

Comment fonctionne notre cerveau ?

Le cerveau, cet organe qui ne s’arrête jamais.
Il faut bien le reconnaître, nos pensées ne sont jamais sur « pause », même lorsqu’on essaie de faire taire ce discours interne qui déblatère sans cesse ses jugements, ses comparaisons, ses critiques sur soi-même, l’autre et le monde. Pour être plus précise, je parle d’une partie, dans notre bel encéphale d’Homme évolué, qui nous fait tourner en rond. Le Dr. Marquis lui a donné une image que je trouve très efficace : Pensouillard le hamster. Il effectue une course incessante pour produire toujours plus de pensées, et il produit, produit, produit, même quand on aimerait qu’il se taise. Soyons clairs : chacun de nous a son hamster, pas de jaloux sur ce point ! Parfois il y a des hamsters plus cool que d’autres, qui dégagent des pensées positives et optimistes.

Malheureusement dans la grande majorité des cas, nos pensées sont orientées vers des jugements négatifs, des critiques bâclées et des histoires d’un passé pénible ou au sujet d’un avenir peu réjouissant.

Alors première révélation pour vous faire gagner du temps, ou éviter d’en perdre davantage sur ce sujet là : Ce hamster vous mène par le bout du museau ! Il vous incite à ruminer les mêmes idées, comme s’il voulait réécrire le film (passé ou futur) mais en mieux. Sauf que cela ne mène JAMAIS à rien. JA-MAIS. Vous donnez simplement toute votre attention à ce projectionniste en herbe qui se réjouit de vous hypnotiser avec ses scénarios obsédants.Quel est le lien entre pensées et émotions ?

Tout ce tintamarre mental impacte directement notre noyau amygdalien…pas les amygdales du fond de la gorge qui se font souvent supprimer quand on est enfant ; non, le noyau au centre de notre bel encéphale, où siègent les émotions. Et ces émotions, lorsqu’elles sont négatives, contribuent à notre état de fatigue, d’humeur maussade ou de sentiments « rageux » envers autrui (voire vous-mêmes!).

Rappelez-vous : le subconscient a enregistré tout ce qui a été dit de vous, tout au long de votre vie. Il a aussi été pollué par les visions pessimistes voire catastrophiques du monde délivrées par votre entourage : parents, amis, professeurs : « Le monde est pourri, il y a du chômage ! La vie n’est qu’une grosse galère ! Tu n’arriveras à rien ! Il faut ! Tu dois !! »…. Tous ces termes on un pouvoir que nous ne leur soupçonnions pas ; Ils ont agi comme des « sortilèges » qui se sont agglutinés pour constituer les pensées de notre hamster !! Et ça revient, encore et toujours, comme une vieille rengaine. Oui ! Il y a de quoi être en colère ! Et vous avez le droit (tant que vous réalisez dans l’instant que c’est encore votre « enregistreur » qui diffuse des émotions de colère à retourner dans tous les sens dans votre tête!).
Résultat : alors que votre voisin connaît les mêmes déboires que vous : divorce, chômage, j’en passe et des meilleures…vous vous demandez comment il peut trouver le positif au milieu du désastre que vous semble être sa (votre) vie. « Qu’a-t-il de plus que moi ? » Simplement un logiciel : « être optimiste au quotidien ». Les solutions !

Comment reprogrammer son cerveau ?

La bonne nouvelle c’est que l’on peut reprogrammer son cerveau ! Et cela ne prend pas plus de 12 jours : le temps de créer de nouveaux circuits neuronaux avec de nouvelles informations qui vont remplacer les anciennes. Si, durant les 12 prochains jours, vous prêtez attention à vos pensées qui se faufilent entre les pattes de ce maudit hamster, si vous apprenez à le débusquer dans les remarques qui viennent à votre esprit et que vous dîtes simplement : « tiens voilà la bête qui fait son cirque ! », alors vous entrez dans la pleine conscience, vous vous amarrez à l’instant présent, ce « ici et maintenant » qui est le seul qui ait une réalité, car hier n’existe plus, et demain est rempli de surprises. Le plan en bref :

  • Traquer l’animal et le reconnaître quand il commence à polluer vos pensées.
  • Choisir des mots positifs pour vous exprimer afin que votre cerveau enregistre ce nouveau programme. Et si quelqu’un vous envoie de la négativité : « Tu as été stupide de dire ça », ne vous laissez pas contaminer par son virus et reformulez sans attendre : « Tu veux dire que j’aurais pu faire preuve de plus d’intelligence »… et boum, un bâton vient de glisser dans la roue de Pensouillard et de le retourner comme une crêpe !
  • Prenez quelques instants, ne serait-ce qu’une minute dans votre journée (c’est faisable!) pour visualiser ce que vous dites positivement.
  • Ressentez ce que vous visualisez ! C’est l’essentiel pour imprimer des sensations positives dans tout votre organisme… Résultat : Quand pensouillard est démasqué, il n’ose plus bouger, il devient bien plus silencieux. Et vous êtes libéré du « moi, moi, moi » si tel est votre souhait.

Alors, 12 jours pour transformer votre cerveau en territoire du bien-être ? Ça vaut le coup ou pas ? A chacun d’en décider !

Catégories : Trucs et astuces

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.